L’accueil d’un jeune européen

l’expérience de l’ association France - Hongrie 13

Dans le cadre du Projet Éducation à l’Europe de la FFMJC, l’association France-Hongrie 13 (Organisme d’Accueil du Service Volontaire Européen) présente son bilan d’action.
Février 2005 - Février 2006

 I LE CONTEXTE

Depuis 2003, l’Association France-Hongrie 13 est organisme d’accueil pour le service volontaire Européen, sur le thème : « Vers une nouvelle identité européenne » Les volontaires sont recrutés pour un an. Leur activité est partagée entre la participation à la vie régulière de l’association, et l’organisation d’actions plus larges concernant l’Europe. Ces actions donnent l’occasion de partenariats avec d’autres associations : M.J.C., autres associations d’amitiés, associations à intérêt européen.
Le coût du logement étant élevé sur Aix en Provence, la subvention de l’Europe (6 200 €) ne suffit pas à couvrir les besoins de l’accueil (10 500 €). Le complément est assuré par le Conseil Régional PACA (Bourse de 900 €), le Conseil Général 13 en prélevant sur une ligne « Accueil - Échanges » de la subvention (environ 2 000 €) (pour 2006, une aide spécifique a été demandée), et les fonds propres de l’Association. Pour la formation, outre celle assurée par l’INJEP, elle est prise en charge par l’association, parfois avec le concours de la FDMJC 13.
Les deux premières volontaires nous ont été adressées par l’Alliance Française de Debrecen, bonnes étudiantes en Français de l’Université de cette ville. Celle recrutée en février 2005, Monika Ruska, nous a été adressée par la Fondation Pillar, organisme s’étant donné pour but d’aider les jeunes hongrois à s’ouvrir
sur le monde (tant au niveau de l’information qu’au niveau des moyens, notamment avec les aides européennes) et à maintenir la présence de la culture française en Hongrie.

 II ACTIONS PONCTUELLES

8 mars : Aide à la présentation d’un exposé sur « Les 3 Europes » de Jeno Szucz à l’Institut d’Études Politiques d’Aix en Provence.
21 mars : Représente pour France-Hongrie 13 la Hongrie au « Printemps de l’Europe » organisé par le Comité Européen de Salon.
30 avril : Participe à l’organisation du buffet et à l’accueil lors d’un Ciné-planète co-organisé avec la FDMJC 13 et la Cinémathèque de Marseille, lors de la projection du film hongrois « La Grande Génération ».
9 mai : Aide à la tenue d’un stand sur la place de l’Hôtel de Ville d’Aix en Provence lors de la Fête de l’Europe.
14 mai : Aide à la tenue d’un stand sur la place de l’Hôtel de Ville de Vitrolles lors de la Fête de l’Europe.
28 mai : Aide à l’accueil de l’Association Amitiés France-Hongrie de Grenoble en visite à Aix en Provence.
23 juin : Représente pour France-Hongrie 13 la Hongrie à une journée de l’Europe organisée à Draguignan
12 juillet : Aide à la tenue d’un stand lors du festival de danses folkloriques de Château-Gombert. danse folklorique de
18 septembre : Aide à la tenue d’un stand lors du forum des Associations « Assogora » à Aix en Provence.
11 décembre : Aide à la tenue d’un stand lors du marché de Noël à Venelles

 III RÉUNIONS INSTITUTIONNELLES ET DE CONCERTATION

Monika Ruska a assisté aux réunions de Conseil d’Administration de France-Hongrie 13 et de la FDMJC 13, ainsi qu’aux Assemblées Générales de la FRMJC Méditerranée (2 avril, Uzès) et de France-Hongrie 13 (3 juin Ventabren).
Elle a participé à différentes réunions de coordination sur le plan local, à une réunion de la commission internationale de la FFMJC à Aix en Provence, à un séminaire Européen de contact à La Rochelle (du 3 au 6 décembre).

 IV ACTIONS RÉGULIÈRES

L’aide à l’accueil est un rôle important du Jeune Volontaire Européen. Le contact avec les jeunes (français ou autres) est facilité. Monika Ruska a très bien su remplir cet aspect de sa mission. Elle a su aussi faire bénéficier associations et particuliers du tissu de ses relations en Hongrie (avec l’appui de son organisation d’envoi), permettant ainsi d’obtenir des adresses d’organismes, de lieux d’hébergements, de personnes ressources...La réponse au téléphone dans la langue du pays avec qui on travaille est un atout appréciable, et la bonne connaissance
des deux langues a permis de résoudre de nombreux problèmes de traduction, pour l’Association ou les particuliers qui s’adressent à nous.

 V ÉCHANGE DE JEUNES

Du 3 au 11 novembre 2005, douze jeunes hongrois et deux accompagnateurs ont séjourné avec un groupe équivalent de français dans l’auberge de jeunesse Marseille Bonneveine. Cette action est à l’initiative de Monika Ruska en partenariat avec son organisation d’envoi, la fondation Pillar (qui est venue finaliser le projet d’échange du 7 au 9 octobre à Aix en Provence). Avec l’aide d’un membre du bureau, elle a préparé les problèmes d’intendance (logement, nourriture), l’organisation des ateliers et des soirées. Elle a réussi à maîtriser le problème des transports lié à la grève des bus à Marseille. A la fin du séjour, elle a accompagné le groupe hongrois à Paris pour leur dernier jour en France avant le retour en
avion.

 VI L’ÉLARGISSEMENT_DE L’EUROPE COMMUNAUTAIRE UN AN APRÈS

Cette manifestation, articulée sur l’échange de jeunes à son début, s’est poursuivie jusqu’au 9 décembre, avec un ensemble de débats, conférences, projections d’un film, exposition, concert musical. Monika Ruska a participé aux différentes activités et à la communication sur les évènements.

 VII LA FORMATION

Le niveau en français de la jeune volontaire étant excellent, il n’y a pas eu lieu d’organiser une formation spécifique. C’est en anglais qu’il a été jugé utile d’assurer un complément de formation.
Deux stages étaient organisés par l’INJEP (Accueil du 14 au 21 mars à Martigues, mi-parcours du 10 au 14 octobre à Villard de Lans).
L’environnement proche (Bureau de l’Association, Responsables M.J.C.) a assuré l’initiation à la pratique de la vie associative en France. A noter aussi le rôle important joué par la tutrice, elle-même très impliquée dans la vie culturelle locale.