Musiques Actuelles : Rencontres du Mans

Le mercredi 15 novembre plus de 80 professionnels, militants associatifs, élus et bénévoles des MJC de France se sont réunis à la MJC Plaine du Ronceray au Mans pour une rencontre sur le thème générique de : « Education Populaire – Musiques Actuelles : quelle rencontre ? »

style='float:right; width:200px;'>
Cette rencontre était organisée par le Pôle Culture de la FFMJC en partenariat avec la FRMJC Pays de la Loire dans le cadre du Festival « A Suivre de près… », avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Région Pays de la Loire.

Après une présentation d’un panorama des MJC oeuvrant dans le secteur des Musiques Actuelles, Flavie Van Colen, coordinatrice du RIF (Réseau Musiques Actuelles Ile de France) et auteur d’un mémoire sur Education populaire et Musiques Actuelles a rappelé les principaux faits d’histoire des musiques actuelles dans les MJC.

style='float:left; width:150px;'>
Certaines interventions ont permis de décrypter les liens historiques entre Education Populaire et Musique Actuelles, pour mieux saisir le présent. Subissant directement les transformations culturelles actuelles, nos pratiques sont en train de muter, d’évoluer et les échanges intergénérationnels entre bénévoles permettent de mieux les réapprécier.
Vincent Rulot (Directeur de la Clef à St germain en Laye) a par exemple, à partir de son expérience, témoigné de la mise en œuvre de projets Musiques Actuelles repéré au sein de sa structure depuis vingt ans.

style='float:right; width:200px;'>
Dans l’après midi, Philippe Audubert (Trempolino) a mis l’accent sur la question des pratiques amateurs, au sein des associations d’éducation populaire, qui se démarquent des approches plus institutionnelles que l’on trouve dans les conservatoires ou écoles de musique.

Les trois ateliers suivants ont permis aux participants d’échanger sur leurs pratiques et leurs expériences :
Atelier 1 : Les MJC fondues dans les réseaux Fédurock, Chaînon, Fédération des Scènes de Jazz, quelle relation et quelle construction ?
Atelier 2 : Quelle implication pour des bénévoles dans un projet Musiques Actuelles ?
Atelier 3 : Quelle construction partenariale pour une MJC Scène de Musiques Actuelles ?

En conclusion de la journée, l’historien Fernand Esteves a insisté sur la nécessité que le secteur associatif continue a inventer et à explorer de nouveaux champs pour l’action et la démocratie culturelle.

Une synthèse des différentes interventions et des ateliers de la journée sera prochainement disponible.