L’assemblée générale de la MJC : le festif s’invite dans l’institutionnel

L’assemblée générale de la MJC : le festif s’invite dans l’institutionnel

vendredi 06.03.2009, 04:48 - La Voix du Nord

À la MJC, les assemblées générales recueillent une attention toute particulière.

La Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) de Calais a un objectif : impliquer les habitants. L’assemblée générale de l’association, qui se tiendra le 21 mars au centre culturel Gérard-Philipe, n’échappe pas à cette règle. Elle s’achèvera par un spectacle.

« Depuis la création de la MJC en 2005, notre démarche est de chercher à impliquer les habitants » , débute Alain Lemarchand, directeur de la MJC.

Des ateliers d’écriture avaient été observés l’année dernière. Ils seront reconduits cette année. « Il s’agit de collecter des paroles de participants, poursuit le directeur. L’année dernière, nous avions recueilli 170 textes. » Passer en revue les rapports moral et financier, et le budget prévisionnel s’avère souvent austère. « Pour susciter la participation des adhérents, il faut mettre en place une partie productive », explique Florent Siguret, président de la MJC. Mais d’ajouter : « Nous n’en respectons pas moins les obligations statutaires. » Le rapport d’activités, qui constitue le fil rouge de l’AG, sera présenté sous la forme d’un diaporama. Cinq phases correspondent aux cinq orientations de la MJC : citoyenneté et implication des habitants, accompagnement culturel, activités et animations socio-éducatives, accueils collectif de mineurs et actions familiales et parentalité.

« Cinq binomes ont été définis parmi les membres de la MJC. Chacun a choisi des phrases clé dans ce rapport » , détaille Florent Siguret.

« C’est un travail d’appropriation du projet. » Les personnes présentes à l’AG seront, elles, chargées de produire un petit texte.
« Passer un bon moment »

« De "grands témoins" (des observateurs) retranscriront par écrit les textes des habitants, reprend Alain Lemarchand. Cette année, Estelle Granet, de l’agence Diapaso, récoltera les textes entre chaque orientation. À l’issue de l’assemblée générale, elle rédigera un texte de quatre pages, tiré à 6 000 exemplaires et distribué aux foyers du quartier dans une édition de la Lettre aux habitants. » Après la réflexion, « il sera temps de passer un bon moment et de décompresser » : le moment de l’assemblée générale festive.

À 18 h 30, un pot de clôture permettra à chacun de découvrir les paroles des autres sur un arbre-projet. Pendant ce pot, les ateliers Capoeira et danse orientale se produiront.

À 19 h 15, la salle se transformera pour un dîner-cabaret-spectacle. Les tours de magie seront assurés par Luc Louart alias Monsieur Flamelis, qui se transformera en trois personnages. Et de souligner que la MJC « reste dans son rôle puisque le repas sera assuré par le restaurant d’insertion « L’estaminet La Péniche ». •

M. H.