Les actes du colloque de lyon

Les « Paroles partagées » comme action culturelle

style='float:left; width:200px;'>
Les paroles s’envolent seuls les écrits restent ! Pas sur ; et puis, honnêtement, bien souvent avant d’être des écrits les mots ont été des paroles. On dit aussi couramment que sans la parole émise et entendue il ne reste que le poing pour exister.

Il fut un temps où dans nos maisons, nos équipements, nos quartiers, nos villages, nous, mouvements d’éducation populaire, donnions une très large place à la parole. Nous organisions après les films ou les spectacles des débats pour comprendre la société, des discussions sur des sujets d’actualité, pour que chacun se construise une vision sur les politiques, sur les évolutions du monde et puisse prendre position sur les scénarios du futur. Nous avons peu à peu renoncé à ces actions. Plus ou moins consciemment. On aurait pu en rester là. Mais fort heureusement, nous incitant à reprendre la main, une petite flamme, une petite veilleuse scandait : non la parole citoyenne ne veut pas mourir ! S’il vous plait remettez du bois. Ce que nous avons fait. Depuis 2005. Avec un fort engagement du ministère de la culture nous avons pu renouer avec cet acte fondateur de l’éducation populaire.

Demandez les actes du colloque de Lyon, ils sont disponible à la FFMJC pour les MJC...les FRMJC.... les FDMJC