Manifeste des MJC

« Pour plus d’humanisme
et d’émancipation
humaine dans une
société de progrès"

A l’issue de la seconde guerre mondiale,
les MJC ont été créées pour
participer à la reconstruction de la
nation française. Priorité fut donnée
à la jeunesse et à l’éducation pour
favoriser son engagement dans la construction d’une
nouvelle société. Aujourd’hui, la France, l’Europe et le
monde sont à un tournant de leur histoire : l’échec d’une
société vouée à la valorisation exclusive du profit et à la
primauté de l’économie sur les valeurs humaines.

Jamais les MJC n’ont été autant sollicitées pour répondre
aux besoins sociaux et engagées dans la vie quotidienne
de la population française. Jamais les attentes
envers les MJC n’ont été aussi fortes. En 2009, plus 2
millions de français dont 500 000 jeunes fréquentent
régulièrement une MJC. Elles se doivent d’être irréprochables,
efficaces, productives, participatives, démocratiques,
solidaires, innovantes et pourtant jamais
l’exercice de la responsabilité associative n’a été aussi
incertain et préoccupant : réforme accélérée de l’Etat,
remise en cause des relations contractuelles entre pouvoirs
publics et associations, réforme des collectivités
publiques, accroissement des secteurs concurrentiels
dans le champ des activités associatives, règlementation
européenne « épée de Damoclès », précarité et
instabilité des politiques d’emplois aidés.

Le soutien de nos concitoyens à nos actions est très
fort comme en témoignent tous les sondages d’opinion
qui placent les associations en tête des organisations
disposant de la confiance des français. Les français légitiment
la fonction économique des associations et en
particulier leur financement public.
Au lendemain de son 60e anniversaire, et dans une
période de crise, de transformations économiques et
sociales, de réformes profondes menées par le gouvernement,
la Fédération Française des Maisons des
Jeunes et de la Culture a entamé une démarche de coconstruction,
tout au long de l’année 2009, ponctuée
de multiples rencontres, débats, informations.

La mise à contribution du réseau des MJC et des fédérations
régionales, a permis la participation de tous
à la réflexion et à la construction de ce Manifeste qui
continuera à s’enrichir dans les mois à venir. Les pouvoirs
publics et les acteurs de la société civile : parlementaires,
élus locaux, membres des partis politiques,
services administratifs publics, associations, représentants
des jeunes, les artistes et les jeunes témoignent
de leur vision, de leur retour d’expérience, de leur position.

Toutes ces rencontres, tous ces débats enrichissants
ont contribué à mûrir un projet rénové, dynamique, novateur
répondant aux besoins de la société actuelle,
développant les missions de service public des MJC,
et faisant émerger des propositions qui répondent aux
valeurs de la Fédération Française des Maisons des
Jeunes et de la Culture et de ses adhérents.

Nous sommes heureux de vous présenter le manifeste
des MJC pour dessiner la société de demain.

  • Pour le CA de la FFMJC
  • Gérard Abonneau, Président

JPEG - 376.9 ko
Présentation du Manifeste des MJC

Le Manifeste des MJC dans les territoires & dans la presse



Présentation du Manifeste des MJC Présentation du Manifeste des MJC Présentation du Manifeste des MJC Présentation du Manifeste des MJC

Format Affiche
Dossier de presse
Manifeste - document pdf à télécharger /