Le CNAJEP (groupe d’appui « relations internationales »)

 Groupe d’appui « relations internationales »

La motion d’orientation 2007-2010 souligne la nécessité pour le CNAJEP d’« investir les dynamiques internationales afin d’y porter ses positions en matière de Jeunesse et d’Education Populaire. Le CNAJEP s’attachera ainsi à renforcer son investissement au niveau européen, notamment en intensifiant le travail de sensibilisation de ses membres sur les champs et modalités d’intervention des instances européennes en matière de jeunesse et d’éducation populaire et en se saisissant de dossiers en prise avec l’actualité des instances européennes. Le CNAJEP gagnera en outre à investir davantage le champ de la solidarité internationale et des rapports Nord/Sud et à se saisir de questions politiques, formuler des propositions et les porter dans une multiplicité d’espaces d’engagement et de représentation (dont Coordination Sud et la Cocodev). Enfin, dans un contexte qui voit se développer les chantiers relatifs à la solidarité décentralisée, il conviendra de repenser l’articulation entre le CNAJEP et le réseau des CRAJEP/ARDEVA/FSPVA ».

 Programme d’action 2008

La vice-présidence « Relations Internationales » devra affiner et préparer les décisions et les prises de position des instances sur le secteur international. Pour ce faire, la vice-présidence s’attachera à remplir trois missions principales :

  • Suivre et alimenter les débats relatifs à la transposition de la directive Services au secteur JEP
  • Affiner une position du CNAJEP en matière de solidarité internationale et de développement
  • Acquérir et diffuser une meilleure connaissance des dispositifs existants aux niveaux européen et international Groupe franco-allemand

Le groupe franco-allemand réunit des représentants d’associations œuvrant dans le domaine franco-allemand et travaille en partenariat, dans ce cadre, avec l’Office Franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) au sein duquel ces associations sont représentées.

Récemment, les travaux du groupe ont porté sur les deux axes suivants :

  • apporter des contributions de fonds sur l’apport des échanges franco-allemands dans un enjeu géopolitique en analysant ce qui peut se faire dans le cadre d’échanges tri nationaux avec un certain nombre de pays
  • défendre l’approche des associations de jeunesse et d’éducation populaire dans le champ des échanges, à un moment où l’OFAJ a fait l’objet d’une réforme globale.

Il élabore également des projets avec son homologue allemand, le DBJR (Deutscher Bundesjugendring - DBJR - Conseil fédéral de la jeunesse allemande).

Site internet : http://www.cnajep.asso.fr/