Hommage à Patrick Callaïani

Patrick CALLAINI nous a quittés soudainement le 28 janvier. Nous tenons à rendre hommage à notre Trésorier qui, il y a quelques jours encore, était assis à la table de notre Conseil d’Administration.

Je crois que le mot qui caractérisait le mieux Patrick est celui de militant de l’Education Populaire. Ses convictions chevillées au coeur, il s’est investi, depuis 1976, à la MJC Ranguin dont il en a été longtemps et encore aujourd’hui le Président. Son parcours l’a naturellement conduit à prendre des responsabilités dans les instances fédératives, d’abord à la Fédération Régionale Méditerranée (dont il fut Président depuis 1997) puis, en 1996, il est venu rejoindre le Conseil d’administration de la Fédération Française.

Patrick était un homme qui inspirait naturellement respect et estime. Patrick incarnait à lui seul cette conviction politique que l’éducation, dans toutes ses formes, est le ferment de l’émancipation.

Patrick était un homme discret mais pas effacé, un bosseur, avec des réflexions en coin, amusées mais percutantes, un oeil malicieux qui, parfois, se moquait gentiment de nous-mêmes. Pourtant, quelquefois, il arrivait à Patrick de hausser le ton, de manifester sa colère quand son esprit de résistance, engagé dans la lutte contre toutes les injustices et les totalitarismes, lui ordonnait de condamner des idées ou des propos opposés à ses valeurs.

Patrick, tu nous parlais de ta montagne, tu nous envoyais des photos de fleurs pour les voeux. Patrick, ta disparition nous peine tous immensément, mais tous, nous serons vigilants à poursuivre tes combats, avec la même exigence que tu y portais.

Gérard ABONNEAU, Président de la Fédération Française