En Bourgogne-Franche-Comté, un mécénat d’entreprise rendu possible par la fédération

Au cœur des réseaux, la fédération régionale des MJC de Bourgogne-Franche-Comté a été mise en relation par le CCSTI (Centre de Culture Scientifique Technique et Industriel) de Bourgogne avec la société Savoye (http://www.savoye.com/).

Cette entreprise internationale qui a des locaux à Dijon cherchait une solution pour éviter d’avoir à mettre au rebut son ancien parc informatique. La FRMJC a alors lancé un appel à ses membres pour connaître leurs besoins en équipement informatique avec ce matériel ayant eu une première vie mais pourtant tout à fait fonctionnel pour des besoins quotidiens simples. La réactivité et l’intérêt ont été réels. Ainsi, plus de 120 ordinateurs (unités centrales, portables 15" et 12", une quarantaine d’écrans) ont été réservés et partiellement distribués à cette date sur l’ensemble de la région.

Les usages prévus sont divers mais on peut citer des dotations pour la bureautique quotidienne, la mise en place d’espaces pour des ateliers informatiques et, par exemple à la MJC de Chenôve, une coordination avec les assistantes sociales pour distribuer des portables à des habitants défavorisés.

Pour chaque MJC dotée, une convention de mécénat et un reçu fiscal ont été préparés par la FRMJC pour faciliter la gestion du volet administratif par les MJC et permettre à la société Savoye de déduire de ses impôts les montants ainsi identifiés (une quinzaine de conventions ont été signées entre les MJC et la société Savoye).

A noter aussi que la convention signée recommande plutôt l’installation d’un système d’exploitation GNU/Linux adapté (puisque les ordinateurs sont livrés formatés par la société) : d’une part pour privilégier les logiciels libres qui sont plus cohérents avec nos valeurs d’éducation populaire et d’autre part, parce que la diversité des systèmes d’exploitation libres permettra de trouver ce qui correspondra le mieux à la configuration matérielle des machines pour un fonctionnement optimum.

La FRMJC de Bourgogne-Franche-Comté reste en contact avec la société Savoye qui aura peut-être à l’avenir à nouveau du matériel à donner.