Change language  

LIQUIDATION DE LA FFMJC

       

Par jugement en date du 7 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire de Paris a prononcé la liquidation judiciaire, sans poursuite d’activité autorisée, de la FFMJC (Fédération Française des Maisons des Jeunes et de la Culture).
Ce jugement emporte de plein droit la cessation immédiate de toute activité, la fermeture de l’association, la suppression de tous les postes de travail et de tous les emplois et le licenciement pour motif économique de l’ensemble des personnels.

A ce jour, la gestion et les personnels de la Maison Maladière (21 salarié·e·s) et de la Maison Phare (15) à Dijon (dont la FFMJC assurait la gestion déléguée) ont été transférés aux 2 associations locales (en date du 7 janvier 2021).
La reprise de gestion de la Maison des Habitants de Basseau à Angoulême est en cours par la MJC Mosaïque (réouverture prévisionnelle au 1er avril 2021).
Le Centre Culturel et le Cinéma Espace Centre de Cagnes-sur-Mer ont été fermés. Géré dans le cadre d’une Délégation de Service Public, il appartiendra à la Ville de Cagnes-sur-Mer de déterminer le calendrier, les modalités d’ouverture et les choix de gestion.
Les contrats de 15 directeurs fédéraux de MJC et un chargé de mission national ont été repris volontairement en date du 7 janvier par des associations du réseau.
117 suppressions d’emploi sont concernés par le PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi), ayant fait l’objet d’un accord majoritaire en CSE en date du 15/01/2021, et validé par la DIRECCTE en date du 18/01/2021.
En date du 4 mars 2021, les licenciements économiques ont été notifiés à l’ensemble des personnels concernés.
De manière générale, les MJC dont la direction était assurée par un personnel fédéral, dont les contrats n’ont pas dores et déjà été transférés, se projettent pour la direction de leur association singulièrement au regard des spécificités locales (emploi associatif « direct » ou mise à disposition par une structure fédérale locale), prenant en compte, majoritairement, la situation et la position des directrice·eur·s fédérales·aux licencié·e·s. Une partie importante des contrats devraient être resignés d’ici au 1er avril 2021.

***

En 2021, la FFMJC a fêté son 73ème et dernier anniversaire (AG constituante du 15 janvier 1948 ).
Elle a été créée après la guerre pour offrir des lieux de culture, de débats et d’épanouissement pour la jeunesse de France. Avec elle, a été créé le métier de directeur de MJC, dont le profil de poste avait été validé par l’Assemblée Nationale. Chaque poste était financé à l’époque, par moitié par l’état, par la création du FONJEP, et par moitié par les villes qui créaient une MJC.
La FFMJC accompagnait les MJC dans la réalisation de l’objectif que leur fixait leur statut et projet commun « la Maison des Jeunes et de la Culture, qui constitue un élément essentiel de la vie sociale et culturelle d’un territoire de vie […] offre à la population, aux jeunes comme aux adultes, la possibilité de prendre conscience de leurs aptitudes, de développer leur personnalité et de se préparer à devenir les citoyens actifs et responsables d’une démocratie vivante ».
Les MJC mettent la question culturelle et la jeunesse au cœur de leur projet. Elles ont pour objectif de recréer des lieux de mixité et de cohésion sociale. La FFMJC accompagnait l’ambition des MJC d’être porteuse d’un projet culturel global qui reconnaît la diversité culturelle, souvent à l’origine d’initiatives culturelles originales, en étant des lieux de pratique où chacun est légitime pour apprendre et faire ;  d’être actrice d’un projet social innovant en faveur des familles, des enfants et des jeunes, privilégiant l’implication des habitants, et créant un lien entre action culturelle et questions sociales ; et d’être moteur de coopérations sur les territoires.
La FFMJC affirmait avec les MJC l’importance de mêler culture et social car la culture est créatrice de lien social et force d’émancipation.
Le réseau s’est construit, s’est émancipé, s’est enrichi et cultivé au contact les uns des autres depuis 73 ans.

***

Les 26 et 27 septembre 2020, réunies en Assemblée Générale à Dijon, les associations affiliées et adhérentes à la FFMJC, représentants les Maisons des Jeunes et de la Culture (MJC), les FD-UD-UL (Unions Territoriales et Locales) et les FRMJC (Fédérations Régionales) ont approuvé le constat d’impossibilité de mettre en œuvre des mesures de nature à assurer la continuité de son exploitation. Cette motion a conduit le Conseil d’Administration à préparer le déclaration de cessation des paiements de la fédération qui a été déposée (dépôt de bilan) auprès du Tribunal Judiciaire de Paris le 10 décembre 2020, qui a conduit à ce dernier, suite à une audience tenue le 17 décembre 2020, à prononcer l’ouverture de la procédure de liquidation sans poursuite d’activité en date du 7 janvier 2021.

Lors de cette Assemblée Générale, les représentants des MJC, après débats, rédigent et approuvent deux motions complémentaires. Ainsi, les Maisons des Jeunes et de la Culture votent la décision de la mobilisation des associations affiliées, autour du Projet d’Education Populaire des MJC [2020] qu’elles viennent de reformuler et réaffirmer. Avec le soutien de leurs fédérations territoriales, elles affirment leur appel à la convergence de l’ensemble des MJC dans la poursuite du dialogue avec la Confédération des MJC de France (CMJCF). A la suite de cette AG (12/12/2020), une association interrégionale des MJC (AIR MJC) est constituée pour un an, pour porter notre histoire (être dépositaire de l’héritage intellectuel, culturel et immatériel de la FFMJC, notamment ce Projet d’Education Populaire réaffirmé), maintenir un espace de dialogue entre les FRMJC et les territoires régionaux qui étaient affiliées à la FFMJC, constituer un espace d’interlocution avec les partenaires nationaux et porter l’ambition de la nécessité de l’existence d’un réseau national des MJC. Dans ce contexte, l’association interrégionale des MJC (AIR MJC) poursuit l’engagement de la FFMJC à travailler avec la CMJCF  (Confédération des MJC de France) aux enjeux de convergence des MJC et de leurs réseaux.

Vous pouvez contacter AIR MJC à l’adresse contact [@] airmjc.fr

L’année 2021 sera l’année d’implication des MJC, de leurs regroupements territoriaux, dans la construction d’une tête de réseau pour les 1000 MJC.

Texte validé le 25 mars 2021.

Je m'inscris à la newsletter de la FFMJC

La FFMJC vous envoie réguliérement son actualité par e-mail.
Conformément à notre politique de confidentialité, nous ne transmettons pas votre adresse e-mail à des tiers et vous pourrez vous désabonner à tout moment.